cabinet de psycotherapie-Psy bourg saint andéol-thérapies brèves- PNL- EMDR- julie coudor- bourg st andéol- CNV- Therapie systémiqe-Psy 07700-Psy pont saint esprit-Psy pierrelatte-traumatismes-chocs-angoisses-deuil-couple
Don Jackson 1920-1968
cabinet de psycotherapie-Psy bourg saint andéol-thérapies brèves- PNL- EMDR- julie coudor- bourg st andéol- CNV- Therapie systémiqe-Psy 07700-Psy pont saint esprit-Psy pierrelatte-traumatismes-chocs-angoisses-deuil-couple
Frank Farrelly 1931-2013
cabinet de psycotherapie-Psy bourg saint andéol-thérapies brèves- PNL- EMDR- julie coudor- bourg st andéol- CNV- Therapie systémiqe-Psy 07700-Psy pont saint esprit-Psy pierrelatte-traumatismes-chocs-angoisses-deuil-couple

HISTOIRE

 Thérapie Brève a été initialement développée aux États-Unis, au Mental Research Institute, de Palo Alto (Californie), à la suite des travaux de l’anthropologue Gregory Bateson. Dans les années cinquante, Gregory Bateson a été le premier à étudier d’un point de vue systémique la communication entre des patients hospitalisés avec un diagnostic de schizophrénie et leurs familles.
Avec ses collaborateurs — Jay Haley, John Weakland, William Fry, Don Jackson — il a plus particulièrement observé le déroulement des interactions et mis en évidence le fait que la schizophrénie pouvait être comprise comme un trouble de la communication.

Donald D. Jackson, psychiatre, pionnier des thérapies familiales, a souhaité prolonger ces recherches dans une optique plus thérapeutique en fondant, en 1959, le Mental Research Institute (MRI) à Palo Alto. Aux premiers collaborateurs, Jules Riskin et Virginia Satir, se sont ensuite joints tous les participants du «projet Bateson».

En observant les résultats des thérapies, Jackson et son équipe ont constaté que certaines situations évoluaient rapidement, les patients se montrant capables de faire des changements importants, alors que d’autres situations semblaient rester dans l’impasse. Ils se sont donc questionnés sur ce qui, dans le processus thérapeutique, favorisait le changement.

Leurs observations et leurs réflexions étaient aussi fortement influencées par leur collaboration avec Milton H. Erickson, psychiatre particulièrement inventif qui obtenait des résultats spectaculaires et qui a profondément transformé la pratique de la thérapie et de l’hypnose.

À partir de 1967, quelques chercheurs du MRI (Richard Fisch, psychiatre, Paul Watzlawick, philosophe et psychologue, John Weakland, anthropologue et Arthur Bodin, psychologue), fondent, au sein de l’institut, un Centre de Thérapie Brève. Ils mettent ainsi en place un cadre de recherche rigoureux de façon à trouver les techniques les plus efficaces pour produire le changement souhaité le plus rapidement possible. Leur objectif était essentiellement pragmatique : identifier le problème du patient ou de la famille et rechercher la plus petite intervention thérapeutique permettant de le résoudre.

Les résultats de cette recherche ont permis l’élaboration des principes fondamentaux de la Thérapie Brève de Palo Alto.

cabinet de psycotherapie-thérapies brève
cabinet de psycotherapie-Psy bourg saint andéol-thérapies brèves- PNL- EMDR- julie coudor- bourg st andéol- CNV- Therapie systémiqe-Psy 07700-Psy pont saint esprit-Psy pierrelatte-traumatismes-chocs-angoisses-deuil-couple
Milton Erickson 1901-1980
cabinet de psycotherapie-Psy bourg saint andéol-thérapies brèves- PNL- EMDR- julie coudor- bourg st andéol- CNV- Therapie systémiqe-Psy 07700-Psy pont saint esprit-Psy pierrelatte-traumatismes-chocs-angoisses-deuil-couple
Francine Shapiro
cabinet de psycotherapie-Psy bourg saint andéol-thérapies brèves- PNL- EMDR- julie coudor- bourg st andéol- CNV- Therapie systémiqe-Psy 07700-Psy pont saint esprit-Psy pierrelatte-traumatismes-chocs-angoisses-deuil-couple
Gregory Bateson 1904-1980
Robert Dilts