La blessure de rejet

"Rien, n’est permanent, sauf le changement."
Héraclite d’Ephèse (540-470)
cabinet de psycotherapie-thérapies brèves- PNL- EMDR- julie coudor- bourg st andéol- CNV- Therapie strategique- systémique thérapie des traumatismes-07700

Rejeter, c'est repousser quelqu'un, ne pas vouloir l'avoir à ses côtés ou dans sa vie. La blessure de rejet est très profonde et se met en place très tôt dans la vie de l'enfant. Elle touche, non seulement l'être en profondeur, mais aussi dans son droit d'exister.

On a tous été ou nous sommes encore influencés à différents degrés par la blessure de rejet. Que ce soit un refus de qui que ce soit, une séparation, une peur de ne pas être à la hauteur, une critique d’un ami, tout ça vient réveiller cet inconfort qui monte en soi à ce moment là. Le rejet fait partie de la réalité car on vit en interaction les uns les autres. Par contre, il est possible d’en arriver à ne plus prendre les choses personnellement et pouvoir utiliser ces situations pour augmenter notre estime personnelle.
Alors, et si on travaillait ensemble ?